Les plantes ont besoin de lumière, et plus particulièrement d’un spectre lumineux qui ressemble le plus possible à celui de la lumière du soleil… vous savez, ces couleurs mélangées qui forment les couleurs de l’arc-en-ciel. Essayer de faire pousser une plante devant un ampoule électrique classique revient à essayer de bronzer devant sa lampe de chevet.

Bénéficiant d’un fort rendement lumineux la lampe à sodium a rapidement été utilisée comme un « soleil d’intérieur« .

Il existe différents types de lampe a sodium

  • Les lampes à basse pression : elles donnent un éclairage très monochromatique à teinte orange. Celui-ci ne fournit pas un spectre lumineux adapté à la culture d’intérieur.
  • Les lampes a sodium de culture HPS (Sodium à Haute Pression), sont beaucoup mieux adaptées à l’éclairage de vos plantes. Plus la pression est élevée et plus la lumière tend vers le blanc, le point négatif : la durée de vie des ampoules diminue. Les lampes horticoles ont un spectre plus bleu et sont parfaitement adaptées à la croissance et à la floraison.

Les ampoules HPS que l’ont peut trouver dans les magasins de culture hydroponique et dans les growshops en ligne sont étudiées pour apporter la lumière idéale pour les différentes phases de croissance de vos plantes.

A découvrir un site spécialement dédié à la lampe à sodium.

Suivant la taille de votre chambre de culture, la puissance de votre réflecteur et le nombre de pots présents dans votre espace… il est important de choisir une ampoule HPS de la bonne puissance.

Les éclairages HPS en horticulture intérieure se déclinent en 250W, 400W, 600W et en 1000W pour les plus grandes box .
Si elles conviennent également pour la phase de croissance de vos plantations (même si beaucoup de jardiniers préfèrent se tourner vers les ampoules MH lors de ce cycle), les lampes HPS sont particulièrement efficaces pour la floraison.

Rappelez-vous : pour que vos plantes commencent leur processus de production de fleurs, respectez un cycle de lumière de 12h/ jour et 12h/ nuit.